Pourquoi ai-je besoin d’une scie circulaire à table?

Tout bricoleur qui en a un et qui n’a pas à faire face à des solutions de compromis inexactes voire risquées pour certains travaux peut se considérer chanceux. Il occupe une place centrale dans la plupart des ateliers de loisirs et est souvent la pièce maîtresse du parc de machines. Mais une scie circulaire sur table est irremplaçable non seulement pour fabriquer de beaux meubles.

Dès que la largeur de coupe est atteinte avec une tronçonneuse et une scie à onglets, la fin est terminée! La scie circulaire sur table apparaîtra ici au plus tard sur le plan. Avec lui, les coupes longitudinales précises ne sont pas un jeu d’enfant, mais elles sont beaucoup plus faciles et plus rapides à réaliser qu’avec une scie sauteuse ou une scie circulaire à main.

Quels types existe-t-il?

Il y a la scie circulaire dite de construction. Elle convainc par une apparence robuste et en été on aime la voir accrochée aux grues des chantiers. Ils sont fortement motorisés et offrent généralement de grands diamètres de lame de scie.
Il y a une scie circulaire à format parmi les professionnels. Il est indispensable en menuiserie et se caractérise généralement par une précision maximale. Ici aussi, la puissance du moteur est énorme et les lames de scie utilisables sont très diverses.
La scie circulaire sur table est la variante la plus courante dans les cercles de bricolage. Il est généralement réglable à la fois dans la hauteur de la lame de scie et dans l’inclinaison de la lame de scie.
Les variations respectives des scies mentionnées sont innombrables, tout comme la gamme de prix correspondante.

Que faut-il prendre en compte lors de l’achat?

Comme pour tout outil, il y a toujours la question au début: « Pour quoi et à quelle fréquence est-ce que je veux utiliser l’outil? »
Des scies d’entrée de gamme par exemple pour raccourcir un plancher peuvent être achetées pour moins de 100 €. Mais si vous souhaitez ajouter une armoire pour la poser, un investissement dans la gamme à 3 chiffres est fortement recommandé pour éviter les ennuis. Les différences de prix se reflètent alors dans certains cas sur la qualité de traitement et les performances de la scie. Si le guide de refente, c’est-à-dire le rail parallèle à la lame de scie, est trop instable, les coupes sont rarement aussi précises que nécessaire et la frustration survient rapidement! Les différences dans les matériaux utilisés pour les tables de scie sont tout aussi grandes. Une table de scie en aluminium est généralement plus robuste qu’une table en tôle qui cède sous la charge. Une sous-structure stable, qui ne se tord pas trop facilement, est tout aussi importante ici. Une latte de toit ou un panneau stratifié pour le sciage n’exige des performances optimales d’aucun moteur.
Tous ces aspects et composants sont inclus dans le prix et doivent être payés.

Attention aux points suivants pour aimer travailler longtemps!

  • À quel point mes coupes doivent-elles être exactes?

Ici, vous devez faire attention à la conception du guide de refente et aux options de réglage de la lame de scie.

  • Quel matériau veux-je couper et quelle est l’épaisseur du matériau?

Cela décide, d’une part, de la taille des lames de scie utilisables et des performances que le moteur est capable de réaliser.

  • Comment fonctionne l’extraction de poussière?
  • Quel diamètre puis-je connecter à l’aspiration?
  • Mon aspirateur convient-il?
  • De quel matériau est faite la table scie circulaire et quelle est sa taille? Est-il en fonte, en tôle ou en aluminium?

Ici, plus la table est lourde, plus chère et généralement aussi plus précise et plus grande est la table, plus le support de pièce est grand et plus il est facile de manipuler de grandes pièces.

  • De quelle tension de fonctionnement ai-je besoin?

Plus la scie a de puissance, plus elle a besoin de tension. Les scies à bois fonctionnent souvent avec une connexion haute tension. La scie de bricolage ordinaire est équipée d’une connexion 230 V.

Sécurité avec la scie circulaire!

De plus, vous devez vous poser des questions importantes sur la sécurité:

  • Quel est le niveau de sécurité de l’appareil?

Si le cadre sur lequel la scie est montée tremble déjà, un travail précis et sûr est presque impossible.

  • Comment les pièces jointes sont-elles traitées?

Si le guide parallèle oscille d’avant en arrière malgré le verrouillage, les coupes ne peuvent pas être exactes. De plus, une pièce qui se coince avec l’une des dents de scie crée des forces étranges qui ne peuvent pas être tenues à mains nues. Un soi-disant rebond, c’est-à-dire le retour de la pièce, serait la conséquence la plus dangereuse.

  • Les accessoires qui font partie de l’équipement de sécurité d’une scie sont-ils complètement et bien fabriqués?

Le couvercle de la lame de scie, le couteau diviseur et le poussoir sont des accessoires standard, ils sont fournis avec chaque scie à table raisonnable. Ils doivent être montés correctement et solidement et donnent généralement une première impression de la qualité de fabrication de l’ensemble de la scie.

  • La table de scie est-elle assez grande et bien traitée?

S’il y a des rainures pour les accessoires dans la table de scie, elles doivent être parallèles à la lame de scie. Le plus précis sera le mieux. La table doit également avoir un support droit et être uniforme. Si des rallonges de table sont en outre fixées sur les côtés ou derrière la lame de scie, assurez-vous qu’il n’y a pas de transitions angulaires.